Essai

“Face à l’épuisement ou à la fatigue, le cerveau fait des priorités. Il est obligé de sélectionner et de mettre au ralenti certaines parties ou fonctions du corps pour la survie de l’organisme”

S’il y a une chose que le Covi19 nous a enseigné, c’est l’importance de la respiration et de pouvoir respirer à fond

L’étincelle de Vie ou l’Alchimie du Souffle libéré

“Le mariage du souffle et des techniques manuelles permet d’aller plus en profondeur dans le champ thérapeutique. A chaque changement d’état, la respiration se modifie, se ralentit, s’accélère ou se saccade en fonction des émotions ou de l’état intérieur de l’individu”

“Face à l’épuisement ou à la fatigue, le cerveau fait des priorités. Il est obligé de sélectionner et de mettre au ralenti certaines parties ou fonctions du corps pour la survie de l’organisme”

“Pour reprendre des forces, une seule technique, une seule méthode: LA RESPIRATION”

Chaque corps est équipé d’une soupape de décharge qui avertit l’esprit lorsque le corps est submergé de tension, de stress ou de traumatisme. Si l’esprit ignore son appel, le corps est inondé de tension, ce qui entraîne une constriction entraînant souvent des douleurs, des maladies ou des blessures.

La Méthode Kyma active ce mécanisme de guérison interne à l’intérieur de notre corps et libère des schémas musculaires profonds de stress, de tension et de traumatisme qui ramènent notre corps et notre esprit à leur état naturel d’équilibre calme et détendu. La guérison se produit à de nombreux niveaux différents – émotionnellement, physiquement, mentalement et spirituellement.

Évacuation des tensions inutiles et des émotions retenues

La Méthode Kyma, crée et enseignée par Bernard Tisné, Ostéopathe D.O à Horgues dans les Hautes Pyrénées, en exercice depuis 32 ans, associe la Thérapie Manuelle, la Fasciathérapie, la libération du Péricarde et la Libération Émotionnelle.

Elle évacue les tensions nerveuses d’une personne en la nettoyant de tout son superflu, en déverrouillant le rythme respiratoire qui tourne au ralenti ou fonctionne par saccades quand il est entravé et compressé par les angoisses et les tensions de la vie.

Cette méthode nouvelle de décompression de la colonne vertébrale, par la respiration et des vibrations sur les fascias en agissant sur le devant et sur l’arrière du corps, permet la libération des contractions musculaires du dos et le rééquilibrage dans sa verticalité de la posture d’une personne par une action sur la zone opposée au symptôme ou à la douleur.

Elle se différencie de toutes les techniques manuelles existantes (Ostéopathie, Chiropractie etc.) par sa capacité à enlever les contractions musculaires et à réajuster la colonne vertébrale en agissant sur la face avant du corps sans manipulations vertébrales, massages ou crochetages (Moneyron, Cyriax, Bowen etc.) ou points de pressions (massopuncture, shiatsu etc.) sur une zone précise du dos ou du rachis lombaire.

Cette méthode est aussi très différente du Rebirth car elle utilise des outils différents.

Nous agissons en position debout car nous pensons que c’est la position la plus naturelle du corps.

Lorsqu’une partie du corps est faible ou compromise, la structure entière réagit pour équilibrer le problème. Quand l’être est malade, il est déséquilibré mentalement et physiquement et sa posture change. Un patient allongé est équilibré par le sol. Le fait de le mettre debout fait qu’il est obligé de rechercher son équilibre. La Méthode Kyma est une technique de restructuration posturale.

En relâchant les tensions en position debout, le cerveau participe au relâchement musculaire et à l’équilibre du corps car il est à la recherche perpétuelle de la posture idéale et physique.

Le mouvement d’une seule respiration crée des relations dynamiques dans les 136 articulations du corps humain et la seule façon d’aider les tissus à se remettre à leur juste place est de créer une vague qui va déplier les tissus comme un tsunami par effet domino et va se repercuter à travers tous les fascias de l’organisme et relancer le mouvement respiratoire primaire.

Les tissus ou fascias ne sont pas des articulations. On ne peut pas parler de blocages au niveau des tissus. Le corps est un complexe de cellules et de tissus qui tels une serpillère se vrillent en torsion lors des chocs et des émotions ou se replient sur eux même et l’idée est d’envoyer une onde vibratoire sous forme de vagues qui va détordre et déplier ces tissus afin qu’ils reprennent leurs places.

Les émotions créent le destin que l’on subit ou celui que l’on désire

“Notre vie est le résultat de nos croyances et seule la croyance à notre impuissance, nous rend impuissant”

L’homme et la femme moderne développent souvent des blocages d’énergie dans leurs organes internes à cause de leurs émotions négatives telles que la peur ou la colère, entraînant des nœuds et des enchevêtrements dans l’abdomen avec pour conséquence une diminution du flux d’énergie ou Ki, notre force de vie pour les Japonais.

Lorsque les fascias sont libérés et allongés, le corps peut revenir à sa position structurelle optimale. Il devient plus équilibré, plus souple et mieux coordonné dans son alignement vertical de l’avant vers l’arrière, d’un côté à l’autre, du haut vers le bas et de l’intérieur vers l’extérieur. Les souffrances dues à une mauvaise posture disparaissent.

Nous agissons sur tous les systèmes vitaux du corps: (respiratoire, osseux, musculaire et nerveux), gynécologiques (endocrinien et reproducteur), fluides(urinaire, cardio-vasculaire et lymphatique).

Comment respirer abdominalement, si la cage thoracique est compressée?

C’est dans ce nouvel espace qu’un souffle salvateur renaît. La personne traitée peut enfin se libérer des nombreux problèmes qu’occasionnaient ses tensions physiques et émotionnelles grâce à la liberté des mouvements retrouvés.

Bernard Tisné, Ostéopathe D.O est